Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2013

Beau bilan de l'Université de l'UPR

France, politique, UPR, Asselineau, Europe, Euro, UE


BILAN DE L'UNIVERSITÉ D'AUTOMNE DE L'UPR

Nous avons enregistré quelque 400 personnes au cours de la 2ème Université de l'UPR tenue dans le magnifique cadre médiéval de la Grange de Meslay.

L'immense volume de la Grange de Meslay, digne d'une cathédrale, peut accueillir plus de 1000 personnes.

Cela représente une croissance par rapport à l’an dernier, et un joli succès si l’on veut bien prendre en compte que nous avions programmé cette université sans doute un peu trop tard dans la saison, et que nous n’avons bénéficié d’aucun relais médiatique.

Non seulement la Grange de Meslay s'est révélée être d’un accès extrêmement facile depuis l’autoroute, mais cette grange fortifiée du XIIIe siècle, son vaste jardin et ses dépendances, constituent un lieu magnifique et spécialement approprié pour un tel événement.


Le clément temps d’automne - avec ses éclairages dorés - dont nous avons bénéficié, rendait ce lieu d’exception plus magique encore.

>> SUITE

09/05/2013

Fête de l'Europe : le tract de l'UPR

Europe, Fête, UE, crise, UPR




Fête de l’Europe le 9 mai 2013 : François Asselineau, Président de l’UPR, dénonce une propagande indécente et une falsification de l’histoire

La « fête de l’Europe », qui se déroule le 9 mai, prend cette année un goût particulièrement amer pour les Français.

Ces derniers, frappés de plein fouet par les mesures de récession dictées par la Commission européenne et la Banque centrale européenne, sont priés de bien vouloir célébrer la cause principale de leurs malheurs.

Alors que tous les indicateurs économiques et sociaux sont au rouge dans tous les pays de la zone euro, l’honnêteté et la décence commanderaient d’annuler cette « fête de l’Europe », qui n’est rien d’autre qu’une opération de propagande pathétique, organisée aux frais des contribuables et décidée par une oligarchie aux abois.

La « fête de l’Europe » est d’autant plus scandaleuse qu’elle fait référence à la prétendue « déclaration Schuman » du 9 mai 1950.

Or, il est historiquement avéré que l’initiative de cette déclaration revient au secrétaire d’État américain Dean Acheson, qui avait demandé en septembre 1949 à Robert Schuman, lors d’une réunion à Washington, de définir un projet entre la France et l’Allemagne. Robert Schuman, n’a d’ailleurs jamais rédigé cette déclaration, qui lui fut transmise par Jean Monnet, très proche des intérêts états-uniens.

Rappelons aussi que Robert Schuman est un homme dont toute la carrière fut marquée par sa servilité empressée à l’égard des puissances étrangères voulant vassaliser la France. La propagande européiste cache soigneusement aux Français que ce prétendu « père de l’Europe » fut un grand admirateur des régimes de Franco en Espagne et de Salazar au Portugal, et un ardent partisan des Accords de Munich de 1938 ; qu’il milita pour que la France capitule dès le 12 juin 1940 ; qu’il fut ministre du premier gouvernement Pétain le 16 juin 1940, vota les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940, et prit l’initiative d’aller à la rencontre du Gauleiter nazi Josef Bürckel à Metz au moment de la débâcle, étant ainsi le premier membre d’un gouvernement français à aller bavarder avec les autorités d’Occupation. Ayant préféré passer la fin de la guerre dans des abbayes plutôt que de rejoindre la Résistance, il fut qualifié de « pur produit de Vichy » par André Diethelm, ministre de la guerre de Charles de Gaulle, qui exigea qu’il soit « vidé sur le champ » à la Libération.

La « fête de l’Europe » célèbre ainsi un homme qui fut menacé d’« indignité nationale » en 1945, à la demande des résistants gaullistes et communistes, puis qui s’empressa de servir les États-Unis dans les années 50. Les documents Secret défense de l’administration américaine rendus publics à l’été 2000 ont confirmé que Robert Schuman était traité comme un employé par les services secrets américains.

Afin de dénoncer cette propagande européiste qui repose sur une falsification odieuse de l’histoire, les militants de l’UPR distribueront des tracts dans plusieurs grandes villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Aix en Provence, Bordeaux notamment) le 9 mai 2013.


TÉLÉCHARGEZ, IMPRIMEZ, DISTRIBUEZ OU RETRANSMETTEZ NOTRE TRACT SPÉCIAL "FÊTE DE L'EUROPE" :
http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/2010/11/Fly-Fetede...

>> Le site de l'UPR

13/12/2012

L'UPR en croissance exponentielle !

croissance des adhérents upr.jpg



Avant que ne commence la trêve des confiseurs, il m'a semblé utile de dresser un rapide bilan de la croissance de l'UPR en 2012.

Je ne donnerai ci-après que des données chiffrées, car elles sont suffisamment éloquentes pour qu'il me semble inutile de les commenter.


--------------------------------------------------------------------------------------------------

LA CROISSANCE DU NOMBRE D'INSCRITS SUR NOTRE SEULE PAGE FACEBOOK OFFICIELLE : + 506 % EN 2 ANS, + 134 % EN 1 AN

--------------------------------------------------------------------------------------------------


Le nombre d'inscrits sur notre page seule Facebook officielle (https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau.) a connu les évolutions suivantes (au 3 décembre de chaque année), qui témoignent d'une croissance de + 506 % en 2 ans et de + 134 % en 1 an :


Par ailleurs, sur notre page Facebook personnelle (https://www.facebook.com/francoisasselineau) qui sert de page de secours par rapport à la précédente, le nombre des "amis" a atteint la barre maximale des 5000 fixée par Facebook. Il ne peut donc plus augmenter.

Lire la suite >>

26/11/2012

De nouveaux tracts en ligne...

europe, crise, nouveau cnr, résitance



L'UPR a commencé à produire une nouvelle série de tracts, dont le nombre et la variété vont aller croissant.

Il s'agit de l'une des innombrables retombées positives du nombre croissant de nos adhérents, donc des moyens financiers dont nous disposons.

Ces tracts sont imprimés sur papier et des paquets de tracts ont déjà été, ou vont être, expédiés à nos délégations départementales, pour distribution.

-------------------------------------------
DES TRACTS DE L'UPR À TÉLÉCHARGER
-------------------------------------------

Cependant, pour favoriser la plus large diffusion et le plus grand impact de ces tracts, nous les mettons aussi en ligne sur notre site Internet en téléchargement, à la libre disposition de nos adhérents et sympathisants.

Parmi les tracts à télécharger les plus récemment mis en ligne figure un tract de 4 pages SUR L'EUROPE IRRÉFORMABLE ET LA NÉCESSITÉ D'EN SORTIR PAR L'ARTICLE 50 DU TUE, en petit format A5 à télécharger sur ordinateur, puis à imprimer sur une imprimante couleur.

Nous vous présentons ici la marche à suivre très simple pour le télécharger et l'imprimer.



------------------------------------------
UNE PROCÉDURE TRÈS SIMPLE
-----------------------------------------

1°) Télécharger le tract sur votre ordinateur en cliquant sur :


http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/tracts/Tract_gener...


2°) Imprimer la première moitié - supérieure - du téléchargement qui apparait (c'est le recto) sur une imprimante (ou une photocopieuse) couleur. Ce Recto correspond aux pages 4 (à gauche) et 1 (à droite) du tract :





3°) Imprimer ensuite, au verso de la même feuille, la seconde moitié - inférieure - du téléchargement. Ce Verso correspond aux pages 2 (à gauche) et 3 (à droite) du tract :




ATTENTION : si vous n'utilisez pas une imprimante à impression recto verso automatique, il faut bien faire attention à ce que le recto et le verso ne soient pas imprimés tête-bêche.


4°)Après avoir tiré les deux parties du tract sur une seule feuille recto / verso en format A 4 habituel, il ne reste plus qu'à plier la feuille par le milieu pour avoir un petit tract de 4 pages de format A5, facile à conserver dans une poche :





----------------------------
À FAIRE / À NE PAS FAIRE
----------------------------

Si nous mettons ces tracts en ligne en téléchargement, c'est bien entendu parce que nous pensons que cela peut rendre de très grands services pour la diffusion de la notoriété et des analyses et des propositions de l'UPR.

Cependant, nous attirons l'attention de nos lecteurs sur l'utilisation optimale de ce procédé.


Tout d'abord, ce document ne doit pas être simplement retransmis par courriel à des contacts : sa présentation est faite pour l'impression et non pas pour la lecture sur écran, et rend de ce fait cette dernière peu compréhensible (comme indiqué, la partie 1 présente les pages 4 et 1 et la partie 2 du dessous présente les pages 2 et 3 ).

Ensuite, ce tract n'est pas fait pour être diffusé à la volée et de façon anonyme à des passants.
Sauf si notre lecteur a des moyens d'impression considérables, il ne s'agit pas d'imprimer quelques milliers, ni même plusieurs centaines de tracts sur papier, par ce procédé.

Cela coûterait nettement plus cher que les impressions en masse centralisées que nous réalisons, et le résultat serait techniquement sensiblement moins bon que par un imprimeur professionnel.

Ce système de téléchargement s'adresse en revanche prioritairement à ceux de nos sympathisants qui n'ont pas de contact préétabli avec l'une de nos délégations départementales et qui souhaitent disposer d'un peu de matériel militant.

NOUS CONSEILLONS :

- de tirer un tout petit nombre de ces tracts (une vingtaine par exemple pour commencer), en préférant la qualité à la quantité.

- de les remettre à leurs amis, ou collègues de travail, ou connaissances, EN APPUI OU À L'ISSUE d'une conversation sur l'UPR.

L'expérience montre en effet que la distribution de tracts à la volée à des milliers d'anonymes donne souvent des résultats extrêmement faibles. Une majorité de nos concitoyens, surchargés de sollicitations et d'informations, ne prennent généralement pas même le temps de lire le tract et le jettent quelques instants après l'avoir reçu.

En revanche, un tract prend toute sa signification s'il est remis à un interlocuteur en appui ou après une conversation politique, portant sur l'UPR.

Dans la mesure où vous aurez piqué la curiosité de votre interlocuteur oralement, en lui présentant telle ou telle analyse ou idée de l'UPR totalement nouvelle pour lui, il sera alors content de disposer du tract que nous lui remettrez et il aura à cœur de le lire à tête reposée chez lui.

C'est d'ailleurs dans cette optique qu'ont été conçus nos derniers tracts :

de format A5 (A4 pliée en 2), ils se conservent aisément dans une poche, une serviette ou un sac à main,
ils contiennent des éléments de réflexion qui, quoi que très synthétiques, sont plus détaillés que dans un tract habituel,
ils visent à donner au lecteur l'envie d'aller approfondir les sujets abordés,
ils précisent dans ce but les coordonnées de l'UPR, notamment notre site Internet.


CE QUI COMPTE, CE N'EST PAS DE DISTRIBUER BEAUCOUP DE TRACTS.
C'EST AU CONTRAIRE D'EN DISTRIBUER PEU, MAIS À BON ESCIENT ET À UNE PERSONNE DÉJÀ SENSIBILISÉE.

À VOUS DE JOUER !

29/06/2012

De record en record pour l'UPR !

facebook, politique, europe, crise



NOTRE PAGE FACEBOOK BAT SES RECORDS DE FRÉQUENTATION : PLUS DE 80.000 VISITEURS DIFFÉRENTS L'ONT CONSULTÉE EN UNE SEMAINE (du 19 au 25 juin)

Facebook permet aux administrateurs d'une page d'avoir une bonne idée des évolutions de sa fréquentation, même si les statistiques demeurent partielles et, bien entendu, totalement anonymes.

Grâce à ses statistiques, nous avons pu mesurer que la présente page Facebook vient de battre tous ses records historiques de fréquentation depuis son lancement, voici 2 ans et 3 mois.

Non seulement les nombres de "J'aime" et de "personnes qui en parlent" n'ont jamais été aussi élevés (ce que tous nos lecteurs peuvent constater puisque ces données sont affichées sous le bandeau), mais le nombre total de personnes qui ont consulté la page ne cesse de grimper en flèche.

Ce nombre est évidemment beaucoup plus élevé que les "J'aime" car il intègre la "partie immergée de l'iceberg" que constituent tous nos lecteurs qui viennent consulter la page, sans cliquer sur "J'aime".

Selon les toutes dernières statistiques que nous venons d'obtenir, la présente page a ainsi été visionnée par 80 120 VISITEURS UNIQUES DIFFÉRENTS entre le 19 juin 2012 (0h00) et le 25 juin 2012 (23h59'59'') - soit 7 jours.

Cela représente 11 446 VISITEURS UNIQUES DIFFÉRENTS par jour, ou encore 477 par heure 24H/24, ou encore 1 visiteur unique différent toutes les 7 secondes et demi, et cela 24 heures sur 24.

Il faut bien faire attention au fait que le nombre de consultations de notre page est beaucoup plus élevé encore puisque ce nombre de 80 120 ne concerne que les visiteurs uniques différents (par adresse IP).

En d'autres termes, nos adhérent(e)s et sympathisant(e)s qui viennent quotidiennement sur cette page ne sont comptabilisé(e)s chacun (ou chacune) que pour 1 dans cette statistique hebdomadaire, même s'ils sont venus 15 fois sur notre page au cours des 7 jours en question.

Or nous comptons également de nombreux "fans" qui viennent très souvent sur notre page. Facebook nous révèle ainsi qu'au cours de la semaine en référence (19 - 25 juin), les 80 120 visiteurs uniques se sont répartis comme suit :

- 31 136 visiteurs uniques sont venus exactement 1 fois
- 13 385 visiteurs uniques sont venus exactement 2 fois
- 7 934 visiteurs uniques sont venus exactement 3 fois
- 5 195 visiteurs uniques sont venus exactement 4 fois
- 3 779 visiteurs uniques sont venus exactement 5 fois
- 9 088 visiteurs uniques sont venus exactement entre 6 et 10 fois
- 4 548 visiteurs uniques sont venus exactement entre 11 et 20 fois
- 5 055 visiteurs uniques sont venus 21 fois et plus.
--------------------------------------------
TOTAL : 80 120 visiteurs uniques

Cela signifie que, si l'on compte le nombre total de visites effectuées (en comptant 15 visites pour un seul sympathisant venu 15 fois par exemple), la ventilation qui précède permet d'estimer que notre page a été visionnée probablement autour de 400 000 fois en 7 jours. Soit 57 à 60 000 fois par jour, 2300 à 2500 fois par heure, et 40 à 50 fois par minute.

Comme chaque lecteur doit rester en moyenne 5 minutes sur la page, cela nous donne une fréquentation instantanée impressionnante, de l'ordre de 200 à 250 personnes connectées à tout instant en moyenne sur 24 heures.

Nous estimons en outre à 350 - 500 le nombre de personnes connectées au même moment pendant les heures de pointe en France, qui s'étalent grosso modo de 18 H 00 à 01 H 00 du matin.

----------

Par ailleurs, les statistiques Facebook fournissent d'autres précisions très intéressantes, sur la répartition géographique, par sexe et par âge, des 80 120 visiteurs uniques qui sont venus consulter cette page au cours des 7 jours cités.

Je crois utile de donner ces statistiques à tous nos lecteurs, avec ce souci de transparence et de vérité qui nous anime tous à l'UPR. Je les énumère ci-après.
Après tout, pourquoi faudrait-il en laisser seulement la connaissance aux services de renseignements français et étrangers qui nous surveillent attentivement ? :-))


------------------------------------------------------------------------
LES 20 PAYS DU MONDE OÙ NOTRE PAGE FACEBOOK
A ÉTÉ LA PLUS CONSULTÉE ( entre le 19 juin 2012 (0h00)
et le 25 juin 2012 (23h59'59'') - soit 7 jours)
-----------------------------------------------------------------------
Les 80 120 visiteurs uniques différents qui ont visité notre page entre le 19 et le 25 juin étaient localisés ainsi (seuls les 20 premiers pays sont recensés dans les statistiques):
France : 51 689 personnes uniques
Belgique : 7 273
Canada : 2 729
États-Unis d’Amérique : 1 569
Tunisie : 1 482
Maroc : 1 227
Algérie : 1 203
Italie : 1 136
Suisse : 1 062
Espagne : 939
Royaume-Uni : 879
Allemagne : 690
Côte d’Ivoire : 410
Roumanie : 392
Mauritanie : 328
Réunion : 325
Brésil : 306
Portugal : 283
Slovaquie : 233
Grèce : 233
Etc.

----------------------------------------------------------------------
LES 20 PREMIÈRES GRANDES AGGLOMÉRATIONS TOUCHÉES
----------------------------------------------------------------------
Les 80 120 visiteurs uniques différents qui ont visité notre page entre le 19 et le 25 juin étaient localisés ainsi, selon les grandes agglomérations de regroupement statistique (seules les 20 premières agglomérations sont recensées dans les statistiques):

Paris : 11 688 personnes uniques
Bruxelles (Belgique) : 2 211
Lyon : 1 520
Montréal (Canada) : 1 258
Toulouse (France) : 1 184
Tunis (Tunisie) : 1 032
Marseille : 1 011
Lille : 986
Bordeaux : 927
Montpellier : 889
Strasbourg : 788
Liège (Belgique) : 784
Nantes : 728
Nice : 623
Grenoble : 539
Londres (Angleterre) : 476
Casablanca (Maroc) : 462
Alger (Algérie) : 461
Rennes : 458
Nancy : 441
Etc.


-----------------------------------------------------
LES LANGUES D'ORIGINE LES PLUS UTILISÉES
------------------------------------------------------
Les 80 120 visiteurs uniques différents qui ont visité notre page entre le 19 et le 25 juin s’étaient connectés par des serveurs utilisant les langues suivantes (seules les 19 premières langues utilisées sont recensées dans les statistiques) :
Français (en Europe) : 64 626
Anglo-Américain (US) : 6 315
Anglais (UK) : 2 309
Espagnol (Espagne et Amérique latine) : 1 170
Italien : 1 110
Français (Canada) : 1 033
Allemand : 575
Arabe : 432
Néerlandais : 393
Portugais (Brésil) : 255
Portugais (Portugal) : 249
Grec : 145
Slovaque : 143
Tchèque : 130
Russe : 129
Turc : 123
Polonais : 111
Roumain : 102
Japonais : 78
Etc.


Cette statistique est intéressante car elle permet de mesurer que des pays, qui ne ressortent pas dans les deux statistiques précédentes, sont néanmoins bien présents. Cela est dû au fait que le nombre de visiteurs ne permet pas de les classer parmi les 20 premiers, et que leur dissémination géographique ne permet pas non plus de les faire apparaître dans l'une des 20 premières agglomérations.

On peut par exemple estimer que les 78 connexions différentes venues du Japon émanent de Japonais et de Français expatriés situés à Tokyo, Nagoya, Osaka, Kobé, Fukuoka, Nagasaki, etc.)


------------------------------------------
RÉPARTITION PAR ÂGE ET PAR SEXE
-------------------------------------------
Les 80 120 visiteurs uniques différents qui ont visité notre page entre le 19 et le 25 juin se répartissaient ainsi :

Par sexe
----------
Hommes : 58,3%
Femmes : 39,7%
Sexe non précisé : 2,0% (pages Facebook d’organisations par exemple)


Par tranche d’âge
--------------------
13 – 17 ans : 3,1 % (dont 1,8 % d’hommes et 1,3 % de femmes)

18 – 24 ans : 23,7 % (dont 14,2 % d’hommes et 9,5 % de femmes)

25 - 34 ans : 35,2 % (dont 21,6 % d’hommes et 13,6 % de femmes)

35 - 44 ans : 18,3 % (dont 10,9 % d’hommes et 7,4 % de femmes)

45 – 54 ans : 9,7 % (dont 5,1 % d’hommes et 4,6 % de femmes)

55 – 64 ans : 4,5 % (dont 2,4 % d’hommes et 2,1 % de femmes)

65 ans et + : 3,6 % (dont 2,3 % d’hommes et 1,3% de femmes)

Âge non indiqué : 1,9 % (pages Facebook d’organisations par exemple)

Résumé
---------
27 % de nos visiteurs ont moins de 25 ans
62 % de nos visiteurs ont moins de 35 ans
80 % de nos visiteurs ont moins de 45 ans

Cette surreprésentation des jeunes est évidemment en partie inhérente au vecteur de communication Facebook.

Mais en partie seulement. Car, comme le montrent toutes nos autres statistiques, l’UPR est un mouvement spécialement jeune, et même le mouvement politique dont la moyenne d’âge des adhérents (40 ans) est sans doute la plus basse de tous les partis politiques français.

-------------------------------------------------------------
CONCLUSION : L'UPR SE PORTE DE MIEUX EN MIEUX
-------------------------------------------------------------
Ma conclusion sera brève puisqu'elle saute aux yeux : alors que tout le monde m'avait prédit, voici 5 ans, que la création de l'UPR était "une folie" et que je n'arriverais à rien du tout, notre mouvement se porte au contraire très bien, et de mieux en mieux.
Du reste, les adhésions continuent d'arriver selon un rythme surprenant en cette fin juin.

En bref, il n'est pas exagéré de constater que l'UPR connaît un vrai succès, surtout pour un mouvement politique interdit de tous les grands médias du pays.

On imagine ce qu'il en sera lorsque la chape de plomb médiatique finira par céder devant le nombre de plus en plus important de nos adhérents et sympathisants.

À ce propos, je conclurais en m'adressant aux quelque 20 000 visiteurs différents uniques qui sont venus sur cette page plus de 4 fois au cours des 7 jours étudiés. S'ils viennent avec cette fréquence, c'est bien qu'ils estiment que ce que nous disons est à la fois très intéressant, et très différent de ce que l'on trouve partout ailleurs.

Aussi formerais-je le vœu qu'ils réfléchissent en leur âme et conscience. Si seulement une grosse moitié d'entre eux adhérait à l'UPR, notre mouvement bondirait des quelque 1630 adhérents à ce jour à près de 22, 23 ou 24 000 adhérents.

La face politique de la France en serait aussitôt changée, et les médias ne pourraient définitivement plus nous ignorer.

En d'autres termes, chers lecteurs qui venez régulièrement sur cette page parce que vous l'appréciez, mais qui hésitez encore à adhérer, j'attire votre attention sur le fait que le sort de notre pays est dans la main de chacun d'entre vous.

>> Le blog de François Asselineau

22:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, france, upr