Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/10/2013

Beau bilan de l'Université de l'UPR

France, politique, UPR, Asselineau, Europe, Euro, UE


BILAN DE L'UNIVERSITÉ D'AUTOMNE DE L'UPR

Nous avons enregistré quelque 400 personnes au cours de la 2ème Université de l'UPR tenue dans le magnifique cadre médiéval de la Grange de Meslay.

L'immense volume de la Grange de Meslay, digne d'une cathédrale, peut accueillir plus de 1000 personnes.

Cela représente une croissance par rapport à l’an dernier, et un joli succès si l’on veut bien prendre en compte que nous avions programmé cette université sans doute un peu trop tard dans la saison, et que nous n’avons bénéficié d’aucun relais médiatique.

Non seulement la Grange de Meslay s'est révélée être d’un accès extrêmement facile depuis l’autoroute, mais cette grange fortifiée du XIIIe siècle, son vaste jardin et ses dépendances, constituent un lieu magnifique et spécialement approprié pour un tel événement.


Le clément temps d’automne - avec ses éclairages dorés - dont nous avons bénéficié, rendait ce lieu d’exception plus magique encore.

>> SUITE

01/07/2012

"Sauver l'euro est criminel !"

Stigliz, Krugma, euro, europe, économie,



LES DEUX PRIX NOBEL D'ÉCONOMIE JOSEPH STIGLITZ ET PAUL KRUGMAN S'INDIGNENT UNE NOUVELLE FOIS DE LA POLITIQUE « CRIMINELLE » ET « RIDICULE » DES PARTISANS DE L'EURO

Une fois n'est pas coutume, je reprends ci-dessous, presque in extenso, un article paru ce 1er juillet 2012 sur le site Marianne 2.

Comme on le lira, les deux "Prix Nobel" d'économie américains, que je cite régulièrement dans mes conférences sur l'euro depuis 2 ans, enfoncent le clou par rapport à leurs déclarations précédentes.

On notera que leurs analyses sont exactement identiques à celles que l'UPR développe depuis sa création voici 5 ans : les deux hommes soulignent le caractère démentiel, et de toute façon voué à l'échec, de la politique suivie par les responsables européistes du continent qui veulent sauver l'euro à tout prix.

Ces deux économistes, qui comptent parmi les plus réputés au monde, ne sont d'ailleurs pas du tout les seuls à tirer la sonnette d'alarme sur le désastre irrémédiable de l'euro et à s'indigner de l'entêtement criminel des européistes.

À vrai dire, ce sont la quasi-totalité des économistes les plus sérieux à travers le monde qui disent la même chose, que ce soit aux États-Unis (James Bradford DeLong, professeur d'économie à l'Université de Berkeley (Californie) par exemple), en France (citons, parmi d'autres, Alain Cotta ou Jacques Sapir), en Allemagne (le livre "Europa braucht den Euro nicht" = "L'Europe na pas besoin de l'euro" de Thilo Sarrazin y fait actuellement un malheur), etc.

--------------------------------------------------------------------------
CONCLUSION : NOS ADHÉRENTS ET SYMPATHISANTS N'ONT PAS À ROUGIR DES ANALYSES DE L'UPR, BIEN AU CONTRAIRE !
-------------------------------------------------------------------------
Les plus hautes compétences mondiales en matière économique disent exactement la même chose que l'UPR sur le destin fatal de l'euro et l'urgence d'en sortir.

Tous nos adhérents et sympathisants doivent donc se sentir parfaitement rassérénés et absolument sûrs de la pertinence de nos analyses et de notre programme, face à leurs interlocuteurs au quotidien qu leur ressortent comme des perroquets les boniments entendus sur TF1 et RTL, ou lus dans "Le Monde" ou "20 minutes".

Face à leurs interlocuteurs hypnotisés par la propagande européiste comme par un serpent, nos adhérents et sympathisants doivent RENVERSER LA CHARGE DE LA PREUVE :
ils doivent mettre en avant les analyses des Prix Nobel précités et demander à leurs interlocuteurs quels économistes sérieux à travers le monde (à part Claire Chazal et François Hollande :-)) soutiennent l'actuelle politique de l'euro.

La suite sur le blog de François Asselineau : http://www.francoisasselineau.fr/

13:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : euro, ue, europe, crime, peuple

28/12/2011

Non, le FN ne veut pas sortir de l’UE… ni même de l’euro !

FN, euro, UE,



À force d’entendre les partisans de Mme Le Pen, mais aussi tous les médias et les partis installés, prétendre que le Front national propose la sortie de l’Union européenne – ce que nous savons faux –, nous avons voulu proposer une vérification approfondie à partir des textes officiels de ce parti qui est, comme nous l’avons montré précédemment, un épouvantail consentant au service du système. Les paroles ont tendance à disparaître dans les airs ou à être mal interprétées, alors que les écrits, eux, restent, et que chaque mot compte… En examinant attentivement la prose du FN, le lecteur constatera que ce parti n’a aucune intention de sortir de l’UE, et n’a même pas véritablement l’intention de sortir de l’euro !

Reprenons point par point plusieurs propositions du programme du FN. Pour les sceptiques, elles sont disponibles sur ce site.


suite de l'article ici >>

30/10/2010

Cela doit faire réflechir normalement...

Une petite vidéo vaut mieux qu'un long discours.
Je vous propose donc une interview filmée de 4 minutes environ riche d'enseignements et qui démontre l'impasse de la construction européenne.





Le site de l'UPR.
La page facebook de l'UPR.