Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/06/2012

3 couleuvres à avaler en 3 jours pour les électeurs de M. Hollande

couleuvre.jpg




Décidément, le calendrier ne laisse aucun répit à François Hollande :

------------------------------
3 COULEUVRES EN 3 JOURS
------------------------------


1ère couleuvre : l'aveu que les "euro-bonds" étaient une promesse-bidon

Avant-hier, 20 juin 2012, le chef de l'État envoyait "courageusement" le Premier ministre Jean-Marc Ayrault annoncer que sa promesse électorale des "euro-bonds" était reléguée au magasin des farces et attrapes.

Sitôt passé le second tour des élections législatives, ces deux facétieux se sont opportunément avisés de mettre un terme à la supercherie à laquelle ils n'avaient fait semblant de croire depuis des mois que pour enfumer les électeurs.

Car ils savaient parfaitement que ces "euro-obligations" étaient non seulement une suggestion qui ne résoudrait strictement rien aux problèmes de la croissance et de l'euro, mais aussi une ineptie financière pour notre pays, et une proposition que l'Allemagne, les Pays Bas, le Luxembourg et la Finlande continueraient sagement à refuser bec et ongles comme ils l'ont toujours fait.

(cf. mon article sur cette question, publié sur notre site : http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europe/francois-hollande-ayraud-euro-bonds-pipeau)


La suite sur le blog de François Asselineau

14/10/2011

Arnaud Montbourg se dégonfle en faveur de Hollande

LA BAUDRUCHE MONTEBOURG SE DÉGONFLE ET SE TRANSFORME COMME PRÉVU EN UNE DENT DU RÂTEAU POUR RATISSER EN FAVEUR DE HOLLANDE

Arnaud Montebourg annonce dans le Monde de cet après-midi qu'il votera pour Hollande «à titre personnel» pour la primaire du PS.

Montebourg avait fait le choix d'un "positionnement marketing" à gauche du PS en clamant son projet de « démondialisation» (projet total...ement bidon puisqu'il entend rester dans l'UE et dans le cadre des traités existants).

Alors qu'il aurait pu, par exemple, appeler ses partisans à s'abstenir au second tour, ou qu'il aurait pu monnayer son soutien contre un engagement de changement puissant, voilà qu'il affiche sa préférence pour le plus fade, le plus centriste et le plus inoffensif des deux candidats encore en lice. Sans avoir rien obtenu de concret en retour (sinon, bien entendu, un poste de ministre pour lui-même, si François Hollande est élu).

C'est la confirmation que les projets de « démondialisation » de Montebourg ne sont là que pour enfumer les électeurs du PS. Montebourg est un parfait agent du Système, qui ne sert qu'à rabattre les électeurs du PS vers l'européisme le plus docile après les avoir fait rêver. D'où sa généreuse médiatisation.

On notera qu'en annonçant qu'il votera Hollande « à titre personnel » (et non pas qu'il « appelle à voter Hollande »), Montebourg a recours à la même formule politicarde et hypocrite que celle utilisée par Dupont-Aignan en mai 2007 lorsqu'il avait annoncé qu'il voterait Sarkozy « à titre personnel » (en échange de quoi l'UMP ne présenta pas de candidat aux législatives contre lui dans la 8e circonscription de l'Essonne et l'autorisa à mener localement une campagne ultra-sarkozyste).

Ces roueries de Tartuffe feraient-elles partie des enseignements de la French American Foundation, dont MM. Montebourg et Dupont-Aignan sont tous deux "young leaders"?.

ADHERER A L'UPR

13:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : montbourg, hollande