Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/08/2010

Le perpétuel chantier de la construction européenne

chantier européen.png


L'Europe a 60 ans et le chantier de sa construction perdure et ne semble guère fini. Tant bien que mal, les gouvernement forcent le destin et tentent à coups de traités successifs de corriger les erreurs et les défaillances de cette institution.

L'architecte d'un tel édifice semble avoir abandonné la mission. Au-delà des délais qui ne sont pas respectés, le coût global du projet explose. D'un point de vue des investissements (education, securité, justice, patrimoine, environnement), on peut être septique quant aux réels bénéfices des politiques européennes en la matière. En ce qui concerne les frais de fonctionnement, ils sont en nette augmentation. Avec les nouveaux adhérents successifs qui entraînent des hausses des coûts de structure (traductions, indemnités, logements, bureaux, intendance, ...) et les nouvelles compétences transférées à l'Union Européenne, le budget de l'Europe s'envole...

Quant aux différents acteurs de cette construction, ils peinent à s'entendre sur les plans. Même si il y a 60 ans les fondations ont été réalisées sur un projet précis, les murs sont encore montés aujourd'hui sans respecter les plans d'origine. Il s'agit d'un nouveau genre de construction : la construction dite "comme on peut" ou "au fur et à mesure avec les moyens du bord". Le plus original dans ces nouvelles normes, c'est qu'il n'y aurait pas de limite dans le temps, ni dans l'espace. Tout peut être ajouté à tout moment suivant les envies, les humeurs et les opportunités.

Le plus choquant dans l'histoire, c'est que le bâtiment Europe, en pleine construction, est habitée depuis l'origine par des millions de personnes.

Seriez-vous prêt à accepter un tel chantier pour la construction de votre habitation qui ne respecte ni le budget, ni les délais, ni les objectifs fixés au départ ?

Face à un tel échec, le système s'astreint à occulter les débats et toutes les discussions au sujet de l'Europe pour éviter les polémiques puis un effondrement de l'Union Européenne.

Leçon n°9 : Les plus courtes erreurs sont toujours les meilleures. (Pierre Charron)

Le site de l'UPR