Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/01/2011

L'UPR, seul parti politique à proposer de sortir de l'Union européenne

logo transitoire.jpg



Alors que beaucoup de partis politiques jouent les opportunistes en surfant sur la vague anti-européenne et fustigent à tout va l'euro, seule l'Union Populaire Républicaine a, depuis 2007, dit et écrit que l'Euro n'était pas viable. La crise actuelle et les faillites Étatiques le démontrent un peu plus chaque jour.

Nicolas Dupont-Aignan peut déchirer un billet de 10 euros, Monsieur Mélanchon peut hurler contre l'euro, Mme Le Pen peut taper sur l'Europe, il ne s'agit en fait que de manoeuvres politiciennes et électoralistes pour rallier les mécontents de l'Union européenne.

L'UPR fait le choix d'explication et d'analyses profondes de la situation qui lui permettent de conclure que la France doit sortir de l'Union européenne. Il s'agit plus d'une véritable démonstration, riche d'enseignements et très pédagogique que de slogans à l'emporte pièce bien évidemment très médiatisés...

Le journal La Croix a récemment mis exergue l'UPR en soulignant qu'il était le seul parti à demander le retrait de la France de l'Union européenne. Preuve qu'il existe bel et bien une différence.
article journal La Croix.pdf

Je vous transmets certaines informations utiles pour vous permettre le cas échéant de faire plus ample connaissance avec le mouvement :

La bio de François ASSELINEAU, le Président fondateur :

François Asselineau 53 ans, HEC, vice major de-l’ENA, Inspecteur général des finances, a été membre de cabinets ministériels (notamment auprès de Gérard Longuet, ministre de l’Industrie et du Commerce extérieur, et d’Hervé de Charette, ministre des affaires étrangères). Il a également été directeur de cabinet de Charles Pasqua au Conseil général des Hauts de Seine de 2000 à 2004, puis Délégué général à l’intelligence économique à Bercy de 2004 à 2006. Rompant avec les honneurs et les allées du pouvoir, il a créé l’Union Populaire Républicaine (UPR) en mars 2007, pour convier tous les Français, de droite, de gauche et du centre à se rassembler afin de faire sortir au plus vite la France de l’Union européenne.

La Charte du mouvement

http://u-p-r.fr/wp-content/uploads/2010/10/charte_fondatr...

Le site Internet :
http://www.u-p-r.fr

La page facebook :

http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau

Les articles sur Agoravox :
http://www.agoravox.fr/auteur/francois-asselineau-64510

Un extrait vidéo :
http://www.youtube.com/watch?v=QT9nOLBqQKo&feature=player...

22/07/2010

De quelle personnalité politique proviennent ces propos ?

"Pour nous, l'essentiel n'est pas dans la théorisation "ad infinitum".
Pour nous, l'essentiel c'est d'agir !

Nous voulons que la France redevienne ce que signifie son nom : "le pays des Hommes Libres".
Nous voulons que les Français reprennent leur souveraineté au plus vite, afin de décider par eux-mêmes de leur avenir collectif.
Nous voulons faire échouer le plan des théoriciens euro-atlantistes, qui ont décidé que la France achèverait piteusement son histoire bimillénaire en étant morcelée en sous-provinces d'un Empire dictatorial, marchand, prédateur, belliciste et négateur des peuples, des nations et des cultures du monde.

Pour cela, nous avons besoin de réunir les 55% de Français, de droite et de gauche, qui ont voté Non à la Constitution européenne.
Et aussi le plus grand nombre possible de ceux qui ont voté Oui, trompés qu'ils ont été par une propagande européiste omniprésente.
Nous voulons que, tous ensemble, nous fassions sortir la France de l'Union européenne en vertu de l'article 49-A du traité de Lisbonne.

Pour cela, nous nous en donnons les moyens.
Comment ? En écartant tout débat superflu, qui divise là où nous devons rassembler.

Nous cherchons le plus grand dénominateur commun entre tous les Français de bonne foi qui sont prêts, comme à tous les grands moments de notre histoire nationale, à mettre de côté nos "querelles de gaulois" pour imposer, contre les puissances d'asservissement et contre vents et marées, la liberté de la France et des Français.

Ce n'est pas plus compliqué que ça.
Mais notre succès dépend de la capacité de tout un chacun à accepter provisoirement de mettre de côté ce qui nous sépare pour ne contempler que ce qui nous unit."


Alors, avez-vous trouvé l'auteur de ces propos? J'imagine que vous avez quelques idées... mais si vous relisez attentivement, vous comprendrez qu'il ne peut pas y avoir beaucoup d'homme politique qui puisse proclamer publiquement un tel discours.
Par sa clarté, sa franchise, sa qualité de fond, seul François ASSELINEAU peut effectivement prononcer ces mots. L'UPR qu'il préside, fait le choix de dire tout simplement la vérité aux Français, sans langue de bois, en argumentant de façon détaillée les orientations politiques du parti. La sortie de la France de l'Union Européenne est l'objectif ultime de l'UPR et s'appuie sur une démonstration et une logique imparables et non sur des slogans ou de petites querelles politiciennes

Dès 2007, il avait déjà dit et écrit que l'Euro et l'Union européenne allaient sombrer : article dans Entreprendre de juin 2007

source : lien facebook

UPR

21/07/2010

L'UPR, seul parti politique à proposer de sortir de l'Europe

Sur l'échiquier politique français, on trouve tout d'abord la famille des européistes convaincus. Tel l'UMP ou le PS, ces partis encensent l'Europe et ne jurent que par l'Europe. Même si après plus de 50 années de construction européenne, les succès ne sont toujours pas au rendez-vous, ils clament haut et fort que l'Union Européenne est la seule voie qui mène au bonheur des peuples. Ainsi, après l'échec du référendum de 2005, Nicolas Sarkozy a forcé le peuple français, en convoquant le congrès, à accepter le traité de Lisbonne et par voie de conséquence à approuver la poursuite de la construction européenne.

On peut distinguer ensuite les alter européens comme les Verts ou le Parti de gauche qui reconnaissent que l'Union Européenne actuelle est un échec où la dimension économique et financière l'ont emporté sur la dimension politique. Ces partis, pourtant, espèrent une autre Europe, une Europe plus sociale, une Europe plus démocratique, une Europe des peuples, etc. Pure hypocrisie : ils sont pieds et points liés mais essaient de faire croire qu'ils peuvent influer sur cette construction.

Il y a ensuite les partis eurosceptiques tel le parti de Monsieur Dupont Aignan qui surfe sur la vague de la crise de l'euro pour exister politiquement. Il propose certes de sortir de l'Euro mais ce Monsieur oubli un détail technique essentiel. La sortie de l'Euro est conditionnée à la sortie de la France de l'Union Européenne. Il y a bien hélas tromperie auprès de son électorat. En fait, il s'agit d'arrangement avec les partis les plus importants qui entretiennent une pseudo opposition. L'UMP laisse tranquille Monsieur Dupont Aignan dans sa circonscription pour la députation et lors des élections municipales et en contre partie, Monsieur Dupont Aignan fait office d'opposition. Le système s'auto-régule.

Enfin, l'Union Populaire Républicaine dont François Asselineau est le Président Fondateur est le seul parti à proposer de façon claire et argumentée la sortie de la France de l'Union européenne. Cet objectif ultime est un préalable avant de définir les orientations de politiques nationales. Il s'agit de libérer la France de ce fardeau technocratique.


Site internet de l'UPR : UPR


21:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : upr, politique, europe, sortie, euro