Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/11/2011

==>Rencontre UPR le 22 novembre « Chez Boris » à Montpellier

rencontre, upr, présidentielle, 2012, France



Une rencontre conviviale est organisée le mardi 22 novembre à partir de 18h30 « Chez Boris » sur l’esplanade à Montpellier, un brasserie située juste avant le Musée Fabre (http://www.chezboris.com/index_esplanade).

Le patron nous reçoit chaleureusement dans son bistrot, un rendez-vous très connu des Montpelliérains.

"C’est un bistrot comme on en rêve dans toutes les villes, grandes et petites. Voilà un lieu drôle, ludique, savoureux, bon enfant. Son patron fut vigneron dans une vie antérieure. On connaît son bar à tapas de la rue de l’Aiguillerie (Boris Bistrot). Mais son bistrot/brasserie du boulevard Sarrail vaut le détour. A la fois pour l’amusant décor moderne sur deux étages, avec sa mezzanine, ses tables nappées (à carreaux) ou non, son zinc, ses luminaires métalliques, son ambiance relaxe et gourmande à la fois."


Autour d’un verre nous ferons connaissance (pour certains) et cela sera l'occasion de discuter de l'actualité politique. Nous aborderons aussi l’actualité de l'UPR et notamment le congrès prévu le 3 décembre à Paris et la collecte des signatures pour la présidentielle.


Venez nombreux et n’hésitez pas à amener vos amis car il s'agit avant tout de passer une bonne soirée.

Informations éventuelles : contact@u-p-r.fr

17/11/2011

Le blog de François Asselineau, candidat à la présidence de la République française

cohn-bendit-europe-ecologie-.jpg



Depuis septembre 2011, l'UPR met à votre disposition le blog de François Asselineau (www.asselineau2012.fr) afin de pouvoir disposer de tous les articles, messages et autres commentaires qui ont été publiés sur Facebook.

Vous trouverez ainsi plus facilement les informations sur l'UPR et la candidature de François Asselineau pour l'élection présidentielle en 2012.

04/11/2011

François Asselineau était "le Grand temoin" de la matinale sur Radio Notre Dame

"Le programme actuel de l'UPR comporte déjà les éléments phares de la stratégie de l’UPR pour la France – notamment la sortie de l'UE, sortie de l'euro et de l'OTAN –, s’inscrivant en rupture avec l’ensemble de la classe politique française"



Une bonne occasion d'écouter son point de vue sur l'Europe et la crise actuelle.
POUR ADHERER A l'UPR





Morceaux choisis:

"...Vous savez ce qui est en train d'arriver aux grecs? Vous savez pourquoi la Grèce est à feu et à sang? C'est qu'on n'en parle pas aux français, mais on leur demande de tout vendre: La banque postale, les télécommunications, les ports du Pirée, de Salonique, la société d'eau de Salonique, tous les aéroports, la loterie nationale, le groupe gazier, le PMU, les licences de téléphonie mobile, l'aéroport international d'Athènes, tous les réseaux d'autoroute, la poste, les systèmes de défense, la caisse des dépôts et consignation, etc, la banque agricole, toutes les participations bancaires...On leur demande de tout vendre! Et qui veut s'acheter la Grèce? Et qui veut l'acheter? Ce sont justement des fonds de pension anglo-saxons qui sont gorgés de dollar qui est une monnaie de singe..."


"...Il est temps maintenant de dire stop ça suffit comme ça, les peuples d'Europe ne doivent pas passer sous la coupe d'une oligarchie financière qui par un jeu d'écriture comptable est en train de nous piller..."

16/10/2011

Nicolas Dupont-Aignan (DLR) ne veut pas vraiment sortir de l'Europe

Député de la 8e circonscription de l’Essonne parce qu’il a appelé à voter «à titre personnel» pour Nicolas Sarkozy au 2ème tour de l’élection présidentielle de juin 2007, Il a accepté ensuite les faveurs de M. Sarkozy, faisant suite à un «donnant-donnant» négocié avec M. Hortefeux ou l’UMP a accepté de ne présenter aucun candidat contre M. Dupont-Aignan dans la 8e circonscription de l’Essonne.

M. Dupont-Aignan a noué une alliance en 2010 avec le CNI, parti ultra-droitier, européiste et ultra-anti-gaulliste, pour les élections régionales. Sa campagne électorale ultra-droitière a consisté notamment à réclamer l’installation de plus de caméras de surveillance et de policiers, à dénoncer les Socialistes et les Verts de l’Île de France, à exiger la fin du harcèlement contre « les automobilistes ». C’est parfaitement son droit de mener ce type de campagne populiste ; mais seuls des candides ou des militants aveuglés par leur passion peuvent croire que c’est avec de pareilles positions que M. Dupont-Aignan pourrait rassembler à gauche.

M. Dupont-Aignan se prononce toujours pour l’Europe en 2011. Il refuse absolument d’en sortir. Et il refuse bien entendu d’expliquer que ce sont les USA qui sont les inventeurs et les promoteurs de cette opération. Les analyses géopolitiques de M. Dupont-Aignan sont donc égales à zéro. Il entretient le mythe, imposé par Washington, qui veut faire croire que l’Europe serait une formidable invention française.

M. Dupont-Aignan ne bénéficie d’une ouverture médiatique que pour 2 raisons : d’une part parce qu’il plagie les idées de François Asselineau et de l’UPR, d’autre part parce qu’il les dénature, en les ridiculisant par son incompétence, et en les décrédibilisant par des solutions idiotes, illégales ou impraticables, qui n’ont absolument rien à voir avec celles de l’UPR.

ADHERER A L'UPR

10/07/2011

Samuel DEBERGUE est nommé Délégué départemental de l'UPR pour l'Isère (38)

délégué, Isère, Debergue, UPR, europe, euro, France, politique



L'Union Populaire Républicaine vous présente son nouveau Délégué départemental :


"Je suis né le jour de la Saint-Sylvestre 1980 dans le Pas de Calais, au cœur du bassin minier.

Passionné dès mon plus jeune âge par la nature et les récits mythologiques (sous toutes leurs formes : orale, littéraire, cinématographique ou musicale), j'ai toujours accordé une grande place à l'imaginaire.

De (trop) longues études et un cursus pas toujours pertinent m'ont au moins permis d'approcher plusieurs corps de métiers, aussi divers que le médical, la restauration, le marketing, la production de films documentaires, la manutention... avant d'en arriver à l'audiovisuel. Quelques expériences dans le cinéma d'abord (comme éclairagiste) avant de bifurquer dans l'événementiel en tant que technicien vidéo s'en sont suivies.

..."

Suite sur la page facebook de l'UPR
ou le site de l'UPR