Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/11/2011

François Asselineau invité de Ménard Radio Sud

La sortie de l'Europe est inéluctable, contrairement à ce que disent les médias dominants


15:34 Publié dans UPR | Lien permanent | Commentaires (0)

04/11/2011

François Asselineau était "le Grand temoin" de la matinale sur Radio Notre Dame

"Le programme actuel de l'UPR comporte déjà les éléments phares de la stratégie de l’UPR pour la France – notamment la sortie de l'UE, sortie de l'euro et de l'OTAN –, s’inscrivant en rupture avec l’ensemble de la classe politique française"



Une bonne occasion d'écouter son point de vue sur l'Europe et la crise actuelle.
POUR ADHERER A l'UPR





Morceaux choisis:

"...Vous savez ce qui est en train d'arriver aux grecs? Vous savez pourquoi la Grèce est à feu et à sang? C'est qu'on n'en parle pas aux français, mais on leur demande de tout vendre: La banque postale, les télécommunications, les ports du Pirée, de Salonique, la société d'eau de Salonique, tous les aéroports, la loterie nationale, le groupe gazier, le PMU, les licences de téléphonie mobile, l'aéroport international d'Athènes, tous les réseaux d'autoroute, la poste, les systèmes de défense, la caisse des dépôts et consignation, etc, la banque agricole, toutes les participations bancaires...On leur demande de tout vendre! Et qui veut s'acheter la Grèce? Et qui veut l'acheter? Ce sont justement des fonds de pension anglo-saxons qui sont gorgés de dollar qui est une monnaie de singe..."


"...Il est temps maintenant de dire stop ça suffit comme ça, les peuples d'Europe ne doivent pas passer sous la coupe d'une oligarchie financière qui par un jeu d'écriture comptable est en train de nous piller..."

22/10/2011

SARKOZY-MERKEL OU LA MISE EN ESCLAVAGE DE LA FRANCE

Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©
Du 21 au 23 octobre 2011: Une chose est sûre, Nicolas Sarkozy est prêt à endetter les Européens à 77% juste pour sauver l'Union Européenne. Tout le système financier peut basculer en une fraction de seconde dans les jours qui viennent. Ce que Nicolas Sarkozy veut faire, c'est limiter la perte sur la Grèce à 20% alors qu'Angela Merkel veut 50%.

Ennui, 50% de pertes sur la Grèce veut dire la faillite de facto de la Société Générale, de la BNP et du Crédit Agricole. Vous comprenez pourquoi Nicolas Sarkozy ne veut pas en entendre parler. Mieux.. veut mettre les Européens en esclavage d'un système financier en faillite depuis 2008 et le Traité de Lisbonne que se rendre à l'évidence.

Vous assistez à l'Histoire. Ah: en Grèce les députés corrompus ont voté une loi "gelant les conventions collectives". Cela vous donne une bonne idée de ce qui nous attend. Clairement, les politiques sont devenus fous, qu'ils soient de droite ou de gauche. François Fillon a déclaré hier qu'il faut "une gouvernance économique européenne", ce qui veut dire que quelqu'un d'autre aura les clés du porte-monnaie de la France.

Le PS et l'UMP sont prêts à vendre la France pour sauver leur misérable petit fauteuil sans même tenir compte des conséquences à court et moyen terme. L'Europe est au bord de l'explosion tout comme son économie. Les banques centrales ont beau remonter la bourse au crick, la situation est définitivement perdue.

Nicolas Sarkozy a trahi les Français en faisant passer le traité de Maastricht Lisbonne alors que le peuple avait dit non. Maintenant, il est prêt à endetter la population jusqu'à la gorge et cela uniquement pour sauver les banques de leurs escroqueries monumentales. Voilà la véritable situation résumée en juste quelques lignes.

12/10/2011

Europe La Paie des nababs et l'esclavage du Peuple

"L'Europe c'est la Paix" est l'un des slogans préférés des européistes. Pendant un tiers de siècle, ils ont voulu faire croire que la paix sur le continent européen n'était pas due à l'équilibre de la terreur nucléaire entre l'OTAN et le Pacte de Varsovie mais aux directives sur le beurre de cacao imposées par la Commission européenne.

Depuis l'effondrement du camp socialiste, ils poursuivent cette propagande en assurant toujours que l'Europe c'est la Paix alors que les troupes euro-atlantistes se livrent à des guerres néo-coloniales meurtrières en Afghanistan, en Irak ou en Libye. Au même moment, une guerre terrifiante mais entièrement nouvelle ravage les pays occidentaux : c'est la guerre du IIIe millénaire. Une guerre virtuelle dont les armes sont les manipulations financières et la désinformation, et dont les cibles sont les cerveaux et la démocratie.

En réalité, le vrai motif de ralliement de la plupart des responsables européistes n'est pas la Paix mais la Paie. La construction européenne a en effet engendré l'une des plus formidables machines à ponctionner de l'argent sur les contribuables des pays d'Europe, à empêcher toute opposition à ce processus en la taxant de nationaliste et guerrière, et à dépenser ces sommes prodigieuses entre amis, dans une opacité et une faiblesse de contrôle extraordinaires.

Depuis le luxe de nabab dans lequel vivent les parlementaires européens jusqu'au coût complet phénoménal de la bureaucratie européenne, en passant par le racket des banques, le pillage des services publics au profit des fonds de pension, le népotisme, les fraudes en tout genre, la corruption pure et simple, et les subventions délirantes à des associations qui exploitent cyniquement ce filon, venez découvrir le grand secret qui motive tous les européistes : L'EUROPE C'EST LA PAIE.

MIEUX CONNAITRE L'UPR

09:08 Publié dans Europe, Montpellier, UPR | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe