Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/09/2011

Présidentielle - Réunion publique de François Asselineau à Angers

présidentielle 2012, Angers



DANS LA PERSPECTIVE DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

GRANDE RÉUNION PUBLIQUE

de François ASSELINEAU

pour la 1ère fois dans le MAINE-ET-LOIRE :

à ANGERS (49) le Vendredi 23 septembre 2011 à 19h30

Salle Daviers, 5 boulevard Daviers

-------------------------------------------------------------------------

DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE

Conférence avec support-vidéo
Séance de questions-réponses avec la salle
Buffet avec François ASSELINEAU

Thème de la Conférence : QUI GOUVERNE LA FRANCE ET L’EUROPE ?

Qui a inventé la « construction européenne » ?
De Gaulle était-il réellement « pour l’Europe » ?
Le « couple franco-allemand » existe-t-il vraiment ?
Quel lien y a-t-il entre l’UE et l’OTAN ?
Pourquoi l’Europe est-elle de plus en plus inefficace et dictatoriale ?
Pourquoi aucune « Autre Europe » ne pourra-t-elle jamais voir le jour ?
Qui sont ces commissaires européens plus puissants que nos ministres ?
Qui sont les lobbys qui affirment, dans votre dos, parler au nom du « peuple européen » ?


Droits pour l'entrée et le buffet :

5 euros pour les adultes,
2 euros pour les chômeurs, les étudiants et les moins de 18 ans
GRATUIT pour les adhérents de l'UPR.

Site de l'UPR

07/09/2011

Que signifient les logos des autres partis ?

partis politiques, france, présidentielle, président



QUOI DE PLUS TRAÎTREUSEMENT AMÉRICAIN QUE LE LOGO DE L'UMP ?

Le logo de l'UMP a été très travaillé par une agence de communication. Il présente des lettres blanches sur un fond bleu-rouge, partagé moitié-moitié, ce qui vise à symboliser l'amour de la patrie (par l'apparence tricolore), et l'équilibre entre la droite et la gauche.

Au milieu du logo se dresse la silhouette blanche d'un arbre au tronc épais et au feuillage touffu, reposant sur une ligne horizontale. Cet arbre massif, qui ressemble fort au goût affiché de François Mitterrand pour les arbres, est censé évoquer la stabilité, la durabilité, la solidité, la prospérité, la paix, les valeurs paysannes ancestrales et le bon sens.

Tout cela constituerait un logo de bon aloi pour un parti politique dirigeant la France si l'on ne relevait pas un détail étrange : contrairement à l'impression que l'on en a de prime abord, les couleurs du logo de l'UMP ne sont pas celles du drapeau français.

En effet :

le bleu n'est pas du tout le bleu marine foncé de notre drapeau national mais une sorte de bleu pétrole, éclairci et brouillé par une forte proportion de rouge et de vert. Dans la palette RVB (Rouge-Vert-Bleu), le bleu du drapeau français est approximativement R0-V10-B94 alors que le bleu du logo UMP est à peu près R46-V89-B151 :

La suite ici

01/09/2011

Que signifie le logo de l'UPR ?

logo UPR, présidentielle 2012, politique, France



Ceux qui nous connaissent depuis notre création, le 25 mars 2007, savent que l’UPR, après quelques tâtonnements initiaux, avait choisi pour logo la Statue de la République, située Place de la République à Paris.

Nous avions retenu ce symbole parce que cette statue, sculptée par les frères Morice en 1879, fut installée (du moins sa première ébauche) le 14 juillet 1880, à l’occasion de notre première Fête Nationale.

Nous avions été séduits par les significations multiples de cette statue. Il s’agit bien entendu d’un symbole républicain, dont l’une des mains repose sur la table des Droits de l’Homme et dont le piédestal s’accompagne d’une urne représentant le suffrage universel. Mais il s’agit aussi d’un symbole de réconciliation nationale, conçu pour surmonter les déchirements du peuple français. La décision de créer une Fête Nationale résulta en effet de la volonté conjointe de Jules Grévy, président de la République depuis février 1879, et du président du Conseil Jules Ferry, de rassembler la gauche et la droite sur les grandes valeurs de la République.

La suite ici >>

24/08/2011

Explications sur la crise et la dette en 10 minutes (1/3)

crise,dette,krach,banque





Intervention de Francois ASSELINEAU sur le Krash... par UPR-TV

Le site de l'UPR

12:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, crise, dette, krach, banque

11/08/2011

Le vrai bilan de l’Union Européenne et de la mondialisation apparaît au grand jour

mondialisation



En ce 3 août 2011, deux informations importantes et opposées se sont télescopées.

D’une part, les marchés boursiers du monde occidental ont enregistré leur 8ème séance de baisse d’affilée. À Paris, l’indice CAC 40 a clôturé en repli de -2,08 %. Cela représente une chute constante et cumulée de -10,5 % depuis l’annonce, hollywoodienne et mensongère, du prétendu « deuxième plan de sauvetage de la Grèce ». La dégringolade étant comparable à Londres, Francfort, Milan et New York sur la même période de dix jours, ce n’est pas verser dans le sensationnalisme que d’estimer que nous assistons au début d’un nouveau krach boursier dont les conséquences pourraient être redoutables.

D’autre part, et cette information a fait beaucoup moins de bruit, on a appris que l’économie chinoise venait de nouveau de surprendre tous les observateurs par la vigueur de sa croissance. Le PIB du 4ème trimestre 2010, publié ce matin, a en effet progressé de +9,8% (contre +9,2% anticipé), après +9,6% au 3ème trimestre. Sur l’ensemble de 2010, la croissance chinoise a ainsi atteint le résultat phénoménal de +10,3%, contre +9,2% de 2009.

La divergence de ces évolutions, entre un monde occidental qui accumule des problèmes de plus en plus graves et un monde chinois – et asiatique – en pleine ascension amène à se poser une question toute bête : comment en est-on arrivé là ?

LES RÉSULTATS DE LA POLITIQUE DE « MONDIALISATION INÉVITABLE » IMPOSÉE PAR LESÉTATS-UNIS ET LA COMMISSION EUROPÉENNE

Contrairement à ce que la propagande a asséné aux Français depuis des années, la« mondialisation inévitable » était parfaitement « évitable ». Il ne s’est pas agi d’un phénomène extra-terrestre sur lequel nul n’avait prise. Il s’est agi d’une série de décisions mûrement délibérées, qui ont été imposées conjointement par le gouvernement américain et la Commission européenne au tournant des années 1990-1994.

Le rôle décisif de la Commission européenne

En particulier, et bien que méconnu des Français, l’accord dit de « Blair House » signé à Washington le 20 novembre 1992 entre le négociateur américain M. Mickaël Kantor (US Trade Representative) et le Commissaire européen britannique chargé des négociations commerciales multilatérales, Sir Leon Brittan, a joué un rôle décisif en la matière.

Outrepassant ses pouvoirs de négociations et mettant principalement le gouvernement français devant le fait accompli, le représentant de la Commission européenne céda des points cruciaux en matière agricole (en particulier sur les oléagineux et l’accès au marché), ce qui permit d’ouvrir ensuite la voie à la conclusion des accords de Marrakech créant l’Organisation Mondiale du Commerce.

Il s’agit ici d’un point capital, que nos concitoyens ignorent totalement : si l’Union européenne n’avait pas existé pour empêcher les États d’Europe de défendre leurs intérêts nationaux, il n’y aurait pas eu de « mondialisation inévitable ».

La suite sur le site de l'UPR

10:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mondialisation