Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/11/2011

Laurence PARISOT VEUT «CONSTRUIRE LES ÉTATS-UNIS D'EUROPE»

La présidente du MEDEF a précisé : «Même Churchill avait envisagé et rêvé de cela, aujourd'hui nous pouvons le faire, il y a même un profond enthousiasme à l’égard de cette idée».

[source]
--------------------------

Ces propos jettent une nouvelle fois le masque sur la finalité du projet européen.

Laurence Parisot, citant Churchill, aurait aussi pu rappeler ce que le Premier ministre britannique avait lancé à la tête du général de Gaulle, chef de la France libre, à la veille du débarquement de Normandie : « Sachez-le, général ! Chaque fois qu'il nous faudra choisir entre l'Europe et le grand large, nous serons toujours pour le grand large. Chaque fois qu'il me faudra choisir entre vous et Roosevelt, je choisirai Roosevelt ».

Laurence Parisot aurait aussi pu rappeler que ce qui est actuellement en cours de négociation dans les coulisses comme au Parlement européen, c'est l'établissement d'un « grand marché transatlantique ». Lequel n'est que la préfiguration de la fusion des États d'Europe dans un Empire euro-atlantiste à volonté hégémonique planétaire, qui pourrait s'intituler « ÉTATS-UNIS EURO-AMÉRICAINS ».

Enfin, Laurence Parisot aurait pu aussi rappeler que la paternité de la formule des «ÉTATS-UNIS D'EUROPE» ne revient pas à Churchill mais au poète français Victor Hugo, qui la lança au Discours d’ouverture du Congrès de la Paix à Paris le 21 août 1849.

Outre que ce projet fumeux a donc 162 ans d'âge, le retour au texte de ce discours révèle ce qu'avait de terriblement prémonitoire la vision hugolienne. Pour Victor Hugo, inventeur de la formule, les «ÉTATS-UNIS D'EUROPE» signifiaient :

a)- la volonté d'imposer le christianisme sur l'ensemble de la planète, en expliquant que «toutes les nations [devraient être liées entre elles d’un lien commun, l’Évangile pour loi suprême».

b)- la nécessité d'obliger tous les peuples de reconnaître que «la loi du monde n’est pas, et ne peut pas être distincte de la loi de Dieu».

c)- la colonisation de toute la planète par le monde blanc. Victor Hugo propose de bâtir les «ÉTATS-UNIS D'EUROPE» afin, dit-il, d'«élargir sans cesse le groupe civilisé » et de « donner le bon exemple aux peuples encore barbares». Et il lance : «Oui, la face du monde serait changée! Au lieu de se déchirer entre soi, on se répandrait pacifiquement sur l’univers! Au lieu de faire des révolutions, on ferait des colonies! Au lieu d’apporter la barbarie à la civilisation, on apporterait la civilisation à la barbarie!». Ainsi, «l’Asie serait rendue à la civilisation, l’Afrique serait rendue à l’homme».

On notera que l'OTAN/UE agit actuellement selon ces principes - à peine remis sémantiquement au goût du jour - puisque les bombardement sur la Libye et l'assassinat du chef d'Etat ont eu pour prétexte la volonté de «rendre l’Afrique à la démocratie».

---------------------------------

J'invite les internautes intéressés à lire:

1)- le très instructif texte du discours de Victor Hugo de 1849 qui est reporté sur notre site (http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/victor-hugo/discours...)

2)- et l'analyse que j'en ai faite : http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/victor-hugo/pourquoi-est-ce-un-mensonge

3)- ainsi que la façon dont fonctionne cette propagande :
http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/victor-hugo/la-propa...
http://www.u-p-r.fr/dossiers-de-fond/victor-hugo/chanter-...)

François Asselineau

Commentaires

Très bon article

Écrit par : sun | 03/11/2011

Les commentaires sont fermés.