Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/11/2011

Grèce Europe: la chouette d'Athéna prend son vol à la tombée de la nuit

TRÈS IMPORTANTE DÉCISION: LE PREMIER MINISTRE GREC DÉCIDE SOUDAIN DE SOUMETTRE L'ACCORD EUROPÉEN AU RÉFÉRENDUM DU PEUPLE GREC!


Totalement inattendue, cette décision du Premier ministre grec, prise sous la pression de la rue, pourrait bien jouer un rôle décisif dans la désintégration inéluctable de l'euro et de l'UE.

Car le gouvernement grec est très, très, très loin, d'être sûr de l'emporter : selon un sondage publié samedi par le journal "To Vima", près de 60 % des Grecs estiment que l'accord conclu jeudi à Bruxelles, qui effacerait près de la moitié de la dette de leur pays, est "négatif" ou "probablement négatif".

La probabilité d'un vote négatif des Grecs est donc considérable et la question se pose de savoir pourquoi le Premier ministre grec a pris cette décision.

M. Papandreou aurait-il soudain peur de l'image de traître à sa patrie qu'il laissera dans l'Histoire de son pays ?

Ne souhaiterait-il pas secrètement un vote négatif pour pouvoir rejeter les humiliations incessantes que font peser sur lui les dirigeants allemands, américains et européistes ? (Suivant en cela la probable stratégie de Jacques Chirac, qui a en réalité tout fait pour faire échouer le projet de "Constitution européenne" dont il était théoriquement le promoteur).

En attendant, c'est un vote qui annonce peut-être un tournant historique. Berceau historique de la "démocratie" , la Grèce sera-t-elle le premier pays à décider de quitter l'Union européenne ? Ce serait une très belle leçon de l'Histoire et une merveilleuse illustration de la formule de Hegel : "la chouette d'Athéna prend son vol à la tombée de la nuit..."

L'UPR sera en tout cas de tout cœur avec nos amis grecs qui appelleront au rejet de ce racket de leur propre pays.

François Asselineau

Les commentaires sont fermés.