Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/09/2011

Le discours pathétique de François Hollande

François Hollande a prononcé un discours pathétique à Nantes sur son nouveau slogan politique : la «NOUVELLE DONNE».

C’est la traduction mot à mot – et sans la moindre imagination – du slogan du «New Deal» lancé par Roosevelt en… 1933, il y a 78 ans!

François Asselineau, président de l'UPR résume un article paru dans le point.

- les paroles sont plus creuses les unes que les autres,
- aucun problème n’est expliqué aux Français,
- M. Hollande aligne les promesses bidons auxquelles personne ne croit plus,
- il fait silence complet sur l’Europe,
- il ne dit pas un mot des contraintes des traités européens, ce qui fait de sa promesse «d’industrie forte» une bouffonnerie de plus,
- etc.

Pendant ce temps, les grands médias laissent tranquillement ce représentant du vide politique occuper tout l'espace médiatique avec sa collègue Martine Aubry, et ses soi-disant opposant de l'UMP.

De quoi se mettre en colère.

Comment et pourquoi adhérer?

Rejoignez l'UPR, pour agir malgré tout dans la sérénité.

21/09/2011

François Asselineau sur BFM - la vidéo

BFM, médias, crise, présidentielle


(Lien de la vidéo plus bas)



Les événements donnent tellement raison aux analyses de l’UPR que les choses bougent au niveau médiatique.

Pour la toute première fois, François ASSELINEAU était l’invité de Nicolas DOZE dans son émission « LES EXPERTS DE L’ÉCONOMIE » sur BFM Business, le 16/09/2011. de 09h00 à 10h00.

François ASSELINEAU était confronté à deux autres intervenants :

- Jean-Jacques de BALASY, Président de BARCLAYS CAPITAL FRANCE
- Philippe LENTSCHENER, Fondateur de l’agence de communication VALIOO.

http://www.u-p-r.fr/videos/emissions-radio/francois-asselineau-invite-de-nicolas-doze-sur-bfm-business

17/09/2011

François Asselineau sur BFM BUSINESS le 16 septembre de 9h00 à 10H00

crise, euro, présidentielle







Les événements donnent tellement raison aux analyses de l'UPR que les choses bougent au niveau médiatique.

Pour la toute première fois, François ASSELINEAU sera l'invité demain matin de Nicolas DOZE dans son émission "LES EXPERTS DE L'ÉCONOMIE" sur BFM Business, de 09h00 à 10h00.

L'émission pourra être visionnée sur :

http://www.bfmbusiness.com/programmes-replay/emission/les-experts


ATTENTION
---------------

Cette émission n'est pas une interview mais un débat, entrecoupé de nombreuses poses, et François ASSELINEAU sera confronté à deux autres intervenants :

- Jean-Jacques de BALASY, Président de BARCLAYS CAPITAL FRANCE
- Philippe LENTSCHENER, Fondateur de l'agence de communication VALIOO.

Par construction, cette émission ne laisse donc que quelques minutes à chaque intervenant pour faire valoir ses analyses. Il ne faut donc pas trop en attendre pour l'UPR.

12:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, euro, crise

15/09/2011

Le registre de la peur toujours et encore...

euro, crise, banque, europe




http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/enquete/02016...

Ce dernier article est un gag, à au moins trois égards.

1) D'un point de vue juridique
-------------------------------------
L'euro a été créé par le traité de Maastricht, repris dans les traités ultérieurs et donc dans le traité de Lisbonne.

L'article 50 expose la façon dont un État doit s'y prendre pour sortir de l'Union européenne ET DONC des traités européens.

L'esprit et la lettre de l'article 50 posent de façon explicite l'identité entre les deux, comme le révèle la formulation de l'alinéa 3 de cet article 50 :

« 3. Les TRAITÉS CESSENT D'ÊTRE APPLICABLES À L'ÉTAT CONCERNÉ à partir de la date d'entrée en vigueur de l'accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l'État membre concerné, décide à l'unanimité de proroger ce délai. »

Si les traits cessent d'être applicables, comment pourrait-on continuer à en appliquer une clause essentielle, qui est justement l'appartenance à l'euro ???

2) D'un point de vue politique
------------------------------------
Comment les autres États membres de l'UE, où des parties de plus en plus majoritaires de l'opinion sont pour une sortie de l'euro ou de l'UE, pourraient-ils politiquement empêcher la France de sortir de l'euro si le peuple français lui en a donné mandat de façon juridiquement parfaite, à savoir par la mise en application de l'artilce 50 ?

3) D'un point de vue économique et financier
-------------------------------------------------------
Pour la planète financière, rien n'est pire que l'incertitude. Les marchés financiers et tous les grands opérateurs ne se battront certainement pas pour retarder la mise en œuvre d'une décision de sortir de l'euro, une fois que celle-ci aura été prise par une peuple souverain, car cela n'aurait pour effet que d'entretenir la crise et de plonger l'ensemble de l'Europe dans le chaos.

CONCLUSION
----------------
Le journal Les Échos est la propriété du Groupe LVMH de M. Bernard Arnault. Faut-il s'étonner qu'il ne donne la parole qu'à des porte-parole de l'européisme, dont le but est de faire peur et de clore au plus vite toute discussion approfondie.

On remarquera néanmoins que, pour la première fois, un très grand journal commence à parler de l'article 50.

Quel meilleur hommage du vice à la vertu pouvait-on adresser à la clairvoyance des analyses de l'UPR ?

14/09/2011

Présidentielle - Réunion publique de François Asselineau à Angers

présidentielle 2012, Angers



DANS LA PERSPECTIVE DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2012

GRANDE RÉUNION PUBLIQUE

de François ASSELINEAU

pour la 1ère fois dans le MAINE-ET-LOIRE :

à ANGERS (49) le Vendredi 23 septembre 2011 à 19h30

Salle Daviers, 5 boulevard Daviers

-------------------------------------------------------------------------

DÉROULEMENT DE LA SOIRÉE

Conférence avec support-vidéo
Séance de questions-réponses avec la salle
Buffet avec François ASSELINEAU

Thème de la Conférence : QUI GOUVERNE LA FRANCE ET L’EUROPE ?

Qui a inventé la « construction européenne » ?
De Gaulle était-il réellement « pour l’Europe » ?
Le « couple franco-allemand » existe-t-il vraiment ?
Quel lien y a-t-il entre l’UE et l’OTAN ?
Pourquoi l’Europe est-elle de plus en plus inefficace et dictatoriale ?
Pourquoi aucune « Autre Europe » ne pourra-t-elle jamais voir le jour ?
Qui sont ces commissaires européens plus puissants que nos ministres ?
Qui sont les lobbys qui affirment, dans votre dos, parler au nom du « peuple européen » ?


Droits pour l'entrée et le buffet :

5 euros pour les adultes,
2 euros pour les chômeurs, les étudiants et les moins de 18 ans
GRATUIT pour les adhérents de l'UPR.

Site de l'UPR