Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/08/2010

Eva Joly paradoxalement europhile

Le paradoxe Eva Joly.jpg


Les médias nous confectionnent de toute pièce une nouvelle présidentiable depuis quelques semaines. L'orchestration est belle, efficace et bien ficelée. Toute la presse est sur le pont. Des articles élogieux de différents alliés pour montrer ses compétences et ses talents, quelques couvertures de grands magazines pour passer du statut de petite politicienne au statut de présidentiable et enfin un désistement de Cécile Duflot pour libérer la voie. Tout est donc fin prêt pour lancer la grande offensive de la rentrée avec en arrière plan, Daniel Cohn-Bendit qui fustige la politique du gouvernement.

Il s'agit d'un stratagème classique et courant en politique. Mais cet article a pour vocation à vous démontrer les incohérences et les absurdités du personnage d'Eva Joly.

Eva Joly, je vous la rappelle est née à Oslo et bénéficie de la double nationalité franco-norvégienne. On pourrait donc légitimement se demander pourquoi Mme Joly n'exerce pas sa carrière en Norvège. Elle, qui, sans arrêt, nous vante les vertus et les prouesses économiques et sociales de son pays natal, souhaite tout de même faire sa carrière politique en France. Bizarre non ? En revanche, elle n'hésite pas à retourner dans son pays lorsque ça l'arrange et notamment quand elle s'est sentie menacée après les différentes affaires politico-financières dont elle avait la responsabilité. J'appelle cela de l'opportunisme pur. Ce n'est pas la première vous me direz...

Et l'opportunisme est une de ses grandes spécialités. En politique, elle montre tout son savoir-faire. Elle s'est rangée derrière le parti Europe Ecologie qui avait le vent en poupe alors qu'elle s'était rapprochée un temps du Mouvement démocrate de M. Bayrou. Mais après des résultats médiocres du Modem, il était plus judicieux de changer de crèmerie. Tiens, pourquoi pas dans l'Ecologie dont les résultats sont bien meilleurs et la thématique plus en vogue ?

Mais le plus incroyable est de constater que c'est une norvégienne qui incarne un parti très europhile alors que son pays d'origine ne fait même pas parti de l'Europe... Elle n'hésite pas, en outre, de mettre en avant les résultats de son pays et de le citer régulièrement en exemple. Elle dit vrai d'ailleurs. La Norvège, non intégrée au bloc européen, non doté de l'Euro, connaît les meilleurs résultats du continent européen et se hisse dans le peloton de tête pour sa croissance et son niveau social. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Norv%C3%A8ge).

Cela serait vraiment un comble que l'on puisse élire un Président français qui voudrait s'inspirer de la Norvège comme modèle social et économique alors même que les bons résultats de ce pays sont inhérents à sa non-adhésion à l'Union européenne.

Leçon n°15 : En politique, les intérêts personnels empêchent toute cohérence et toute noblesse du combat.

Le site de l'UPR

Commentaires

C'est bien vu. On n'est pas assez clairvoyant et critique sur les médias et l'information qu'ils nous proposent d'une manière générale.

Écrit par : laurence | 23/08/2010

L'orchestration médiatique d'Eva Joly est un cas d'école pour moi. Tout est calé au millimètre. Personne n'est dupe enfin j'espère.

C'est courant en politique où des sociétés payés par les partis politiques et les personnes politiques s'occupent de faire "bouger" la presse.

Rien n'est naturel et spontané, tout est calculé.

Écrit par : Benoit | 24/08/2010

Triste comportement des journalistes et des médias qui manipulent les esprits...

Écrit par : Pierre | 27/08/2010

Les commentaires sont fermés.